top of page

Comment utiliser un ordinateur quand on est malvoyant ?

Il peut sembler délicat d’avoir recours à l’informatique lorsque l’on présente une déficience visuelle. Cependant, diverses alternatives existent et favorisent l’accessibilité du plus grand nombre aux technologies digitales. Voici comment utiliser un ordinateur quand on est malvoyant ou non-voyant.


malvoyant

Modifier la taille des différents éléments


L’agrandissement du contenu de l’écran (bureau, pages Internet, logiciel de traitement de texte, etc.) est une alternative adaptée aux personnes pouvant solliciter leur vision résiduelle. En augmentant la taille de l’affichage, les éléments parfois difficiles à localiser deviennent visibles. C’est notamment le cas des boutons.

Les ordinateurs Windows et Mac sont dotés de cette fonctionnalité. Pour y accéder, il faut se rendre dans les réglages. Il est alors possible d’agrandir tout ou partie de l’écran ou encore d’augmenter la taille du pointeur de la souris. On peut également avoir recours à de nombreux logiciels d’agrandissement disponibles sur le marché. Spécialement conçus pour les personnes malvoyantes, ces programmes comportent de nombreuses fonctionnalités pertinentes.


malvoyant

Activer le contraste élevé


L’utilisation du contraste élevé s’avère utile pour les personnes dotées d’une certaine vision résiduelle. En effet, l’augmentation du contraste des couleurs entre le premier plan et l’arrière-plan améliore la visibilité du contenu de l’écran.

Cette fonctionnalité s’active depuis les réglages de l’affichage de l’ordinateur. Bien souvent, il est également possible de réduire la transparence, d'inverser les couleurs, d'appliquer un filtre coloré ou noir et blanc… De quoi favoriser la lisibilité !




témoignage un dixème

Opter un lecteur d’écran


Utiliser un ordinateur quand on est malvoyant ou non-voyant est possible grâce à la fonctionnalité lecteur d’écran. Appelé Narrateur chez Windows et VoiceOver chez Mac, ce dispositif énonce le contenu textuel de l’écran. On est donc en mesure de prendre connaissance de ce qui s’affiche sur des pages web, des documents ou des fenêtres. Le lecteur d’écran annonce en outre les notifications et les rendez-vous programmés sur le calendrier. Pour plus de simplicité, le Narrateur et VoiceOver s’activent à partir du clavier.

Des logiciels comprenant un lecteur d’écran sont également disponibles au téléchargement. Certains sont entièrement gratuits, à l’instar de NVDA. D’autres sont payants comme ZoomText ou Jaws.




malvoyant

Des dispositifs pour utiliser un ordinateur plus aisément quand on est malvoyant


Il est possible d’investir dans des dispositifs concrets pensés pour les personnes présentant une déficience visuelle. Il y a tout d’abord les claviers à grosses touches. Ceux-ci comportent des caractères particulièrement lisibles, avec une taille augmentée et des couleurs contrastées (par exemple, le fond des touches est blanc et les caractères sont inscrits en noir et en gras). Si l’on ne souhaite pas investir dans un nouveau clavier, on peut opter pour un set d’autocollants à positionner directement sur les touches. Certaines planches comportent même des points braille !

Enfin, il est possible d’acquérir une plage braille. Relié par Bluetooth ou port USB, ce dispositif a la particularité de transformer instantanément en braille le texte apparaissant sur l’écran de l’ordinateur.


Il existe ainsi divers outils qui permettent aux personnes malvoyantes ou non-voyantes d’utiliser un ordinateur. L’utilisateur effectue son choix en tenant compte de son éventuelle vision résiduelle, de ses préférences mais aussi de son budget.


Découvrez les solutions du réseau Un Dixième +, #1 Réseau d'opticiens spécialisés en malvoyance et dans le traitement de la basse vision

Comentarios


bottom of page