top of page

Quelles sont les différentes formes de malvoyance ?



Du fait du vieillissement de la population, la malvoyance acquise au cours de la vie touche de plus en plus d’individus. À l’heure actuelle, les aides proposées dans ce cadre se centrent encore trop souvent sur la vision de près. Pourtant, la malvoyance n’affecte pas uniquement ce type de vision, mais également la vision de loin, dynamique ou statique. Le point sur les différentes formes de malvoyance et leurs conséquences sur les activités du quotidien.



La malvoyance, ses différentes formes : de quoi s’agit-il exactement ?

Selon l’Union Européenne des aveugles, la malvoyance correspond à une déficience visuelle qui entraîne une incapacité à réaliser une ou plusieurs activités du quotidien (lecture, écriture, déplacements, communication, tâche impliquant une longue attention visuelle).

Diverses pathologies occasionnent un déficit visuel. Cependant, chaque pathologie atteint une zone spécifique de l’œil et impacte la vision à sa manière. Ainsi, une personne souffrant de glaucome chronique notera une altération de sa vision périphérique. En revanche, un individu atteint de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) sera gêné par une tache noire centrale. Il faut ajouter à cela qu’une même maladie peut être perçue très différemment d’une personne à l’autre.

Il n’y a donc pas un, mais différentes formes de malvoyance. Un seul type de vision peut être affecté ou plusieurs simultanément.



Lorsque les atteintes impactent la vision de près


La vision de près (ou vision précise) est essentielle pour percevoir les détails à faible distance. Elle exige une contraction des muscles oculaires afin d’adapter la forme de l’œil et ainsi, focaliser les rayons lumineux sur la rétine.

Le système visuel a recours à la vision de près pour toutes les tâches nécessitant une mise au point rapprochée. C’est le cas pour la lecture, l’écriture, la cuisine et les loisirs créatifs tels que la couture, la peinture…

Dans le cadre de la malvoyance acquise à l’âge adulte, la DMLA est la pathologie qui impacte le plus souvent la vision de près.



Lorsque les atteintes impactent la vision de loin


La vision de loin est essentielle pour distinguer les éléments distants. Elle se compose de deux facultés distinctes : la vision de loin statique et dynamique.



La vision de loin statique


La vision de loin statique correspond à la capacité de discerner ce qui se trouve à distance, en l’absence de mouvement. Il peut s’agir de formes lointaines, de détails fins…

Essentiel, ce type de vision permet en outre d’estimer les distances.



La vision de loin dynamique

La vision de loin dynamique correspond à la faculté de suivre un objet en mouvement, d’évaluer sa direction et sa vitesse.

À l’aide de la vision de loin dynamique, le système visuel effectue des mises au point rapides et s’adapte aux changements survenant dans l’environnement.

Statique ou dynamique, la vision de loin est essentielle pour se déplacer en toute sécurité et pour réaliser certaines activités quotidiennes : conduire un véhicule, s’adonner à une activité sportive…

 

Les différentes formes de malvoyance entraînent ainsi des difficultés spécifiques dans la vie de tous les jours. Experts en basse vision, les opticiens du réseau Un Dixième+ proposent des solutions efficaces sur les trois types de vision : de près, de loin statique et dynamique.


Comentarios


bottom of page